• Nom de l’enseignant : NOAH NOAH DOMINIQUE
  • Département de : Sciences Cliniques
  • Spécialité : Gastro entérologieGrade
  • Grade : Chargé de Cours

1)    Prévalence de l’Ag HBs et risque de transmission de l’hépatite B à l’Hôpital Central de Yaoundé.
Dans cet article que nous avons publié en 2011 à Open Journal of Gastroenterology, il était question d’attirer l’attention de nos responsables sanitaires sur les risque de transmission de cette affection dont le taux de prévalence reste élevé dans notre milieu (10,8%), et ceci à partir des méthodes et des réactifs utilisés. Nous avons montré l’intérêt de passer des tests de dépistage chromatographique à l’ELISA.
2)    Portage de l’Ag HBs et l’anti corps anti HCV chez le drépanocytaire homozygote à l’Hôpital Central de Yaoundé
Dans cet article publié à Panafrican Medical Journal en 2013, il était question dans ce groupe de population déjà fragilisé par une tare héréditaire d’attirer l’attention sur les risques liés à la prise en charge et aux infections liées notamment à la transfusion. Nous avons effectivement montré que le risque d’infection par les hépatites augmentait avec le nombre de transfusion.
3)    Circulation de l’influenza virus A(H1N1) et émergence de la résistance à l’Oseltamivir en Afrique Centrale.
Publié en 2010 à BMC infectious Diseases, en fait cette surveillance avait été initiée en 2007 pendant que j’étais le Responsable de la surveillance épidémiologique au Cameroun et que je supervisais les activités de prévention et de lutte contre la grippe aviaire et les grippes classiques. Ces résultats sont issus des données partielles de 2007 à 2008. Notre participation a été effective avec l’aide des laboratoires de CDC Atlanta.
4)    Implicabilité des hépatites virales chroniques B et C dans la mortalité globale à l’Hôpital Central de Yaoundé.
Cet article publié dans Revue de Médecine et de Pharmacie qui est l’organe d’expression scientifique de la Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques de l’Université de Douala, nous a permit de mettre en évidence et de manière chiffrée le poids réel des hépatites B et C dans la morbi-mortalité ayant permit de conclure que malgré la forte prévalence, le nombre de décès lié aux hépatites B et C reste inférieur à ceux liés au VIH-SIDA.
5)    Facteurs de risque de dénutrition en milieu hospitalier
Cet article publié également dans Revue de Médecine et de Pharmacie de notre faculté met en exergue l’intérêt de l’évaluation nutritionnelle des patients dès l’admission pour participer de manière très efficace à la prise en charge. Certains critères anthropométriques peuvent être utilisés tel que l’indice de masse corporelle (IMC), les marqueurs biochimiques tel que l’albumine ou des index nutritionnels tel que l’index de BUZBY.
6)    Forte prévalence et prédominance de l’hépatite Delta génotype 1 au Cameroun
Ce travail de recherche réalisé avec la participation des laboratoires du Centre Pasteur du Cameroun et publié en 2011 à Journal of Clinical Microbiology, a permit de mettre en évidence la forte poussée de l’hépatite Delta au Cameroun et la prédominance du génotype 1. D’autres études plus larges sont à mener pour confirmer ces résultats.
7)    Prévalence de l’antigène de surface de l’hépatite B chez une population des travailleurs au Cameroun
Cet article publié en 2013 à Open Journal of Gastroenterology participait de notre démarche scientifique de rechercher la prévalence des hépatites chroniques B et C dans certains groupes spécifiques afin de pouvoir effectuer des comparaisons. Nous avons pu montrer que la différence du taux de prévalence n’est pas significative avec celle du groupe des donneurs de sang.
8)    La rectorragie chez l’adulte jeune de plus de 20 ans : prise en charge endoscopique au CHU de Yaoundé
Dans cet article que nous avons publié en 2013 à Open Journal of Gastroenterology, nous avons fait le point des explorations demandées au CHU de Yaoundé en vue de la prise en charge de la rectorragie. Nous avons abouti à la conclusion selon laquelle l’anuscopie et la rectosigmoïdoscopie restent les examens les plus demandés.
9)    Evaluation des marqueurs Gastro panel comme méthode non invasive de diagnostic de l’atrophie gastrique et d’Hélicobacter Pylori
Cet article que nous avons publié en juin 2012 à Open Journal of Gastroenterology était les résultats d’une évaluation d’une méthode non invasive de diagnostic de l’atrophie gastrique et de la présence d’Hélicobacter Pylori. L’endoscopie n’est pas toujours accessible dans notre milieu en dehors des grandes villes et son coût n’est pas à la portée de tout le monde.
10)     Evaluation de l’état vaccinal contre l’hépatite B et portage de l’Antigène HBs chez pe personnel médical et paramédical de l’Hôpital Central de Yaoundé
L’hépatite B est un problème de santé publique en Afrique subsahérienne avec une prévalence supérieure à 8% dans la plupart des pays. D’autre part le personnel de santé est à risque élevé. Or la vaccination contre l’HVB n’est pas obligatoire au Cameroun pour ce personne. A travers cette publication dans le Panafrican Medical Journal de novembre 2013 nous avons mis en exergue la gravité de ce phénomène et recommandé la vaccination de tous les personnes à risque.
11)    Epidémiologie d’Hélicobacter Pylori à Yaoundé : de la particularité à l’énigme africaine
Dans cet article publié en novembre 2013 à Panafrican Medical Journal, nous avons montré que le paradoxe d’Hélicobacter Pylori est aussi vrai à Yaoundé. Malgré le taux de prévalence élevé d’Hélicobacter Pylori dans la maladie ulcéreuse gastrique, la survenue du cancer reste très basse.
12)     La pancréatite chronique tropicale : une entité rare, a propos d’un cas et revue de la littérature
Cet article publié au Journal Africain d’Hépato gastroentérologie en 2013 est notre contribution à la communauté scientifique de la description d’une entité rare dont un cas a été découvert dans notre milieu.
13)    Prévalence et signification de la repolarisation précoce chez le noir africain : données de 246 individus présentant des antécédents cardiovasculaires
Nous avons apporté notre contribution à cette étude publiée à Cardiovascular Journal of Africa en 2013 dont le but était de montrer que la repolarisation précoce est fréquente est fréquente chez les africains en particulier ceux présentant des antécédents de lipothymie.
14)    Facteurs de risque de l’hémorragie digestive haute : analyse de 613 cas à Yaoundé, Cameroun
L’hémorragie digestive est une urgence grave dans notre contexte de part la prise en charge spécialisée et les risque de décès imminent. Dans cette étude publiée à Port Harcourt medical Journal, nous avons fait une recherche étiologique ayant conlut que la maladie ulcéreuse reste le principal facteur de risque.
15)    Relation entre la réponse immunologique liée à la présence d’Hélicobacter Pylori et la concentration des biomarqueurs liés à l’atrophie gastrique
La colonisation de l’estomac par Hélicobacter Pylori provoque le recrutement des cellules inflammatoires par l’adhérence des bactéries à l’épithélium et la libération des facteurs de virulence. La gastrite induite perturbe la sécrétion acide en fonction de la localisation prédominante dans l’antre ou le corps gastrique. Le but de cette étude publiée dans Journal of Applied Medical Sciences était d’étudier l’impact de la présence d’Hélicobacter Pylori sur la sécrétion acide et d’établir une corrélation entre le taux d’anti corps anti Hélicobacter Pylori et les bio marqueurs gastriques en milieu camerounais.