Le Recteur de l'Université de Douala porte à la connaissance de tous les étudiants de son Institution que leur enrôlement biométrique se poursuite jusqu'au Vendredi, 30 juin 2017, délais de rigueur.

: : LE RECTEUR : :

Pr François Xavier ETOA

  • Nom de l’enseignant : BEYIHA Gerard
  • Département de : Sciences biologie
  • Spécialité : Anesthesie-réanimation
  • Grade : Maitre de Conférences

►1991

P1. G. BEYIHA, J.C. MANELLI
Hypothermie accidentelle et coup de chaleur dans Manuel de Thérapeutique médicale ;
P. Queneau, G. Bouvenot. Masson Ed., Paris 1991( 1 Vol. ; 684 pages): 642-645.

P2. G. BEYIHA, J.C. MANELLI
Brûlures graves (période aiguë) dans Manuel de Thérapeutique Médicale ; P.Queneau, G. Bouvenot. Masson Ed., Paris 1991(1 Vol. ; 684 pages): 645-647.

►1992

P3. G. BEYIHA, C. BADETTI, D. N'DRI-KOFFI, J.C. MANELLI Perturbations hémodynamiques initiales chez le grand brûlé et leur traitement. Urgences médicales 2 (Vol. 11) : 68-76; 1992

►1994

P4. G. BEYIHA, J.C. MANELLI
Antibiothérapie et prévention de l'infection en chirurgie.
Cahiers d'Anesthésiologie: Tome 42- N°1- 1994 - p. 41à 46

►1999

P5. F. BINAM, S. KINGUE, M, MOUSSALA, G. BENGONO, G. BEYIHA, P. HAGBE
Incidence et complications du syndrome de Lyell en milieu hospitalier
Bull. liais. doc. OCEAC 32 (2): 33-40; 1999

►2000

P6. G. BEYIHA, F. BINAM
Une expérience de formation à l'anesthésie loco-régionale dans un pays africain
Ann. Fr. Anesth. Réanim. 2000 ; 20 : 221-2
P7. G. BEYIHA F. BINAM, J.F. BATAMACK, M.A. SOSSO
Traitement et pronostic de la brûlure grave au centre des Grands Brûlés de Douala, Cameroun.
Annals of Burns and fire Disasters; vol. XIII- n° 3: September 2000, 131-135
P8. F. BINAM, S. TAKONGMO, D. MBANYA, G. BEYIHA
Preanesthesic evaluation in ASA I and ASA II patients for routine surgical procedures  what is necessary in african?
World Anesthesia news 2000; Vol. IV - n° 2: 12-13

►2001

P9. F. BINAM, G. BEYIHA, S. TAKONGMO, J. BAHEBECK, J. ZE MINKANDE, M. KABORO, G. BENGONO, M. CHOBLI.
Coûts de l'anesthésie selon la technique : analyse et discussion des options les mieux rationalisées pour la pratique en zone déshéritée
Rev. Afr. Anesth. Méd. Urg. 2001, 6 (2): 33-42

►2002

P10.  F. IBRAHIMA, P. GANANSIA, G. BEYIHA, L. ABOLO-MBENTI, M.A. SOSSO, E. EIMO MALONGA
Disjonction-fracture pubienne et sacro-iliaque traumatique de l’anneau pelvien. A propos d’un cas traité par ostéosynthèse antérieure et postérieure à Douala
Méd. Afr. Noire 2002 ; 49 (5) :219-222
P11. F. BINAM, P. MALONGTE, G. BEYIHA,  J. ZE MINKANDE, S. TAKONGMO, G. BENGONO
La carte sanitaire au Cameroun est-elle compatible avec une prise en charge rationnelle des urgences?
Méd. trop. 2002 ; 62 : 251-255

P12. F. BINAM, P. MALONGTE, G. BEYIHA,  J. ZE MINKANDE, S. TAKONGMO, G. BENGONO
Capacité de médecine d’urgence: avenir des urgences en Afrique?
Méd. trop. 2002 ; 62 : 275-277
P13.R. ATANGANA, J. BAHEBECK, V.C. EYENGA, G. BEYIHA, A. DJOLO, F. BINAM
La rachianesthésie ambulatoire dans la chirurgie sous ombilicale de l’adulte à Yaoundé
J. Magh. A. Réa 2002; Vol. IX: 185 –187
P14. MANELLI J.C., BEYIHA G.
Brûlure Dans : Pratique de la Réanimation et de la Médecine d’Urgence ; C. MARTIN, J.L. POURRIAT, N. BRUDER, B. ORLANDO Arnette Ed. 2002 (1vol ; 422 pages) : 340 – 346
P15. BEYIHA G., BINAM F., FARIKOU I., CHOBLI M., KA /SALL B.
La prise en charge de la douleur du brûlé : quelle stratégie pour l’Afrique ?
Rev. Afr. Anesth. Med. Urg. 2OO2; 7(2) : 16 – 22
P16. BEYIHA G., BINAM F., J. ZE MINKANDE, E.E. MALONGA
Le polytraumatisme en réanimation: pronostic et aspects épidémiologiques à l’Hôpital Général de Douala
J. Magh. A. Réa 2002; Vol. X: 24 – 27

►2003

P17. G. BEYIHA,  J.G. CASTAGNEDOLI, F. BINAM, P. LEFEVRE, P. POULLIN, J.C. MANELLI
Stratégie pour une économie de sang en chirurgie orthopédique
J. Magh. A. Réa 2003; Vol. X: 211 – 214

►2004

P18.ZE MINKANDE J., BEYIHA G., AFANE ELA A., BINAM F., KABORO M., CHIABI A., AMATAKANA E.
Prise en charge: pré, per et post opératoire chez un drépanocytaire
Clinics in Mother and Child Health Vol 1, N° 1 janvier - avril 2004; p 43 – 52
P19. BINAM F, MBANYA D, BEYIHA G, GUEVART E, BAHEBECK J, BELLA HIAG
VIH et Anesthésie
Rev. Afr. Anesth. Med. Urg. 2OO4; 9 (2) : 87 – 96
P20. BEYIHA G., J. ZE MINKANDE, BINAM F.
Approche thérapeutique de l’intoxication aux organophosphorés
J. Magh. A. Réa 2004; Vol. XI: p 19 – 21
P21.ZE MINKANDE J., BEYIHA G., AFANE ELA A., BINAM F., SOSSO M.A., CHIABI A., MALONGTE P., MBA S., JEMEA B., BILOUNGA NNOMOKO E., EYENGA N.
Brûlures graves chez l’enfant : aspects épidémiologiques et thérapeutiques à l’hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé
Clinics in Mother and Child Health Vol 1, N° 2, Mai- Août 2004; p 85 – 88

►2005

P22.BEYIHA G., J. ZE MINKANDE, R. ATANGANA, F. IBRAHIMA, BINAM F.
Protocole pour une épargne de sang lors de la transfusion sanguine homologue per opératoire
J. Magh. A. Réa 2005; Vol. XII: p 49 – 51
P23.VOUNI OS, NJOCK R, BEYIHA G, NDJOLO A, BENGONO G.
Trachéotomie en urgence: expérience du service d’ORL de l’Hôpital Général de Douala (Cameroun).
Rev. Afr. ORL et chirurgie cervicofaciale 2005 ; Vol 3, N° 1,2,3 : 63-66
P.24. BEYIHA G., ZE MINKANDE J., BINAM F.
La prise en charge des brûlés en milieu extra hospitalier Health Sciences and Disease
Vol.6 Suppl. II, November 2005 ; p. 74 – 86
P.25. J. ZE MINKANDE, G. BEYIHA, C. BENGONDO, J. ALOU’OU ZE 1, A. AFANE ELA, SIMO MOYO, A. NDJOLO, M.A. SOSSO
Nausées et vomissements postopératoires en chirurgie ORL chez l’enfant
Health Sciences and Disease
Vol.6 Suppl. II, November 2005 ; p. 16 – 21

►2006

P26. C. BEGONDO, J. ZE MINKANDE, G. BEYIHA, A-R AGUEMON, M. CHOBLI, A. CHIABI
Le mélange protoxyde d’azote oxygène en odontologie pédiatrique: approche sédative aux cas difficiles à Yaoundé
Rev. Afr. Anesth. Med. Urg. 2006 : 11(1) p. 28-33
P27. F. IBRAHIMA, G. BEYIHA, C.M. TAKU, ABOLO-MBENTI, M.A.SOSSO, E. MALONGA
Pollicisation de l’index après mutilation du pouce par electrocution. A propos d’un cas réalisé à l’hôpital Général de Douala (Cameroun)
Médecine d’Afrique Noire 2006 ; 53 :p. 461- 464

►2008

P28.MOTAH M, BELLEY PRISO E, BEYIHA G, NGONDE SENDE C, MALONGTE NGUEMNE C, VERBOVA LN, EBANA MVOGO C
Prise en charge des traumatismes crâniens isolés à l’Hôpital Général de Douala
J. Afr.Imag. Médi. 2008 ; (2), 8 : 115-120
P29. BEYIHA G, ZE MINKANDE J, BINAM F, IBRAHIMA F, NDA MEFO’O JP, SOSSO MA
Aspects épidémiologiques des traumatismes du rachis au Cameroun : à propos de 30 cas
J. Magh. A. Réa. Méd. Urg. 2008 ; vol XV, n°65: 258-261
P30.BEYIHA G, ZE MINKANDE J, BINAM F, SOSSO MA
Aspects épidémiologiques et facteurs de gravité des accidents vasculaires cérébraux au Cameroun
J. Magh. A. Réa. Méd. Urg. 2008 ; vol XV, n°66: 293-297

►2009

P31. J. ZE MINKANDE, E. MBOUDOU, G. BEYIHA, F. BNAM, M. KABORO, P. BELLEY, E. NNOMOKO, A. AFANE ELA, J. SIMO MOYO
Prévention de la maladie thrombo-embolique en chirurgie pelvienne à l’Hôpital de Gynécologie-Obstétrique de Yaoundé
J. Magh. A. Réa. Méd. Urg. 2009 ; vol XVI, n°69: 168-171

:::PUBLICATIONS:::

:::A LA UNE:::

JOURNEE MONDIALE DES OCEANS

"Nos océans, notre futur"

C’est sous ce thème que s’est célébrée la 9ème édition de la Journée Mondiale des Océans ce 08 Juin. C’est la ville de Kribi qui a été choisie par les responsables de l’Institut de Sciences Halieutiques de l’Université de Douala pour :
• Rappeler à chacun le rôle principal des océans dans la vie quotidienne.
• Informer le public de l’impact des actions humaines sur l’océan.
• Mobiliser et unir les populations du monde sur un projet de gestion durable des océans.
• Célébrer la beauté, la richesse et la promesse de l’océan.
A l’occasion, le potentiel d’hydrogène (PH) de l’océan a été prélevé comme partout au monde et acheminé vers le Réseau Africain d’Acidification des Océans, créé par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, à l’effet de savoir comment se comportent les océans et voir quelles actions faut-il mener pour leur préservation ainsi que les ressources qui s’y trouvent.

 

 

MISSION D'EVALUATION DANS LES IPES 

Le Recteur de l’Université de Douala (UDo) a effectué une visite de travail à Yaoundé, ce 07 Juin 2017 dans les Instituts Privés d’Enseignement Supérieur (IPES) placés sous sa tutelle académique.
L’objectif était de toucher du doigt les conditions et la qualité des enseignements dispensés aux apprenants.
Il était également question de sensibiliser ces IPES à mettre à la disposition de l’UDo le fichier biométrique de leurs étudiants dans la perspective de la distribution imminente du don présidentiel de 500 000 ordinateurs qui concerne aussi les étudiants des Universités privées.
Le Recteur était pour la circonstance accompagné du Directeur des Affaires Académiques et de la Coopération, de quelques chefs d’établissements et du Chef de Division des Systèmes d'Information (DSI). Ils ont été globalement satisfaits des efforts fournis par les promoteurs de ces IPES dans la formation des "leaders de demain".