Le Recteur de l'Université de Douala porte à la connaissance de tous les étudiants de son Institution que leur enrôlement biométrique se poursuite jusqu'au Vendredi, 30 juin 2017, délais de rigueur.

: : LE RECTEUR : :

Pr François Xavier ETOA

  • Professeur BIWOLE FOUDA Jean
  • Agrégé en Sciences de Gestion (CAMES)
  • Maître de Conférences, Université de Douala

► PUBLICATIONS

Biwolé Fouda J., (2014), « Mesure de la performance sociétale des entreprises dans un contexte pauvre en informations non-financières : une approche par la conciliation », 2ème Congrès international en Sciences de gestion du COMREFAS (Consortium pour le Management de la Recherche Fondamentale et Appliquée en Afrique au Sud du Sahara), Libreville, les 7 et 8 mars.

Biwolé Fouda J., (2014), « Régulation des Industries de réseaux par la société civile : quels rôles peuvent jouer les associations de consommateurs ? Le cas de l’électricité au Cameroun », in Brot J. et al., Dynamiques des sociétés civiles en économie ouverte, études de cas et perspectives, Karthala.

Biwolé Fouda J., (2013), « La RSE en Afrique : quelles sont les parties prenantes qui comptent ?», Recherche sur l’axe PICCO Pilotage, Comptabilité et Contrôle des Organisations, décembre, Université de Bourgogne http://leg.u-bourgogne.fr/les-equipes-du-leg/picco/300.html

Biwolé Fouda J., (2013), « Réforme des Industries de réseau et Développement durable : cas du transport ferroviaire au Cameroun », Mondes en développement, n° 162, p. 103-106.

Biwolé Fouda J., (2011), « Mesure de la Performance Sociétale des Entreprises dans le contexte africain : une tentative par la conciliation des intérêts des stake holders. Le cas des entreprises de Production au Cameroun », Workingpaper2011/10, Centre de Recherche Warocqué, Université de Mons.

Biwolé Fouda J., (2011), « La pertinence de la Performance sociétale des entreprises dans un contexte de Développement équitable. Le cas des entreprises de production au Cameroun », la Revue des Sciences de Gestion, Direction et Gestion, n°247-248.

Bekolo C. et Biwolé Fouda J., (2011), « La réforme de l’électricité en Afrique a-t-elle permis un Développement Durable de cette industrie ? Une analyse dans le cas du Cameroun », Revue de l’énergie, n° 600.Biwolé Fouda J., (2010), « Privatisation des Industries de réseaux et développement durable : le cas du Cameroun », Working papers n° 410, FSES, Université de Fribourg.

 

:::PUBLICATIONS:::

:::A LA UNE:::

JOURNEE MONDIALE DES OCEANS

"Nos océans, notre futur"

C’est sous ce thème que s’est célébrée la 9ème édition de la Journée Mondiale des Océans ce 08 Juin. C’est la ville de Kribi qui a été choisie par les responsables de l’Institut de Sciences Halieutiques de l’Université de Douala pour :
• Rappeler à chacun le rôle principal des océans dans la vie quotidienne.
• Informer le public de l’impact des actions humaines sur l’océan.
• Mobiliser et unir les populations du monde sur un projet de gestion durable des océans.
• Célébrer la beauté, la richesse et la promesse de l’océan.
A l’occasion, le potentiel d’hydrogène (PH) de l’océan a été prélevé comme partout au monde et acheminé vers le Réseau Africain d’Acidification des Océans, créé par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, à l’effet de savoir comment se comportent les océans et voir quelles actions faut-il mener pour leur préservation ainsi que les ressources qui s’y trouvent.

 

 

MISSION D'EVALUATION DANS LES IPES 

Le Recteur de l’Université de Douala (UDo) a effectué une visite de travail à Yaoundé, ce 07 Juin 2017 dans les Instituts Privés d’Enseignement Supérieur (IPES) placés sous sa tutelle académique.
L’objectif était de toucher du doigt les conditions et la qualité des enseignements dispensés aux apprenants.
Il était également question de sensibiliser ces IPES à mettre à la disposition de l’UDo le fichier biométrique de leurs étudiants dans la perspective de la distribution imminente du don présidentiel de 500 000 ordinateurs qui concerne aussi les étudiants des Universités privées.
Le Recteur était pour la circonstance accompagné du Directeur des Affaires Académiques et de la Coopération, de quelques chefs d’établissements et du Chef de Division des Systèmes d'Information (DSI). Ils ont été globalement satisfaits des efforts fournis par les promoteurs de ces IPES dans la formation des "leaders de demain".