Le Recteur de l'Université de Douala porte à la connaissance de tous les étudiants de son Institution que leur enrôlement biométrique se poursuite jusqu'au Vendredi, 30 juin 2017, délais de rigueur.

: : LE RECTEUR : :

Pr François Xavier ETOA

    La raréfaction des ressources en hydrocarbures et les nouvelles exigences environnementales entraînent une importante demande de personnel qualifié dans les secteurs pétroliers. Par ailleurs, Le sous-sol camerounais regorge de nombreux gisements miniers dont une exploitation judicieuse implique des projets structurants et donc des ressources humaines qualifiées, passage incontournable pour devenir le pays émergent tant espéré.

    La formation est organisée en 3 spécialités, Elle vise à former des spécialistes de différents secteurs pétrolier amont (Géophysique Pétrolière) et aval (Pétrochimie) ainsi que dans le domaine des ressources minières (Mines et Carrières).
    Le Master Professionnelle évolue en fonction des besoins de l'employabilité.
    Pour permettre de mettre de mettre sur le marché du travail des étudiants hautement qualifiés, cette formation comprend dorénavant deux années M1 et M2). Elle accueille des étudiants titulaires d'au moins une licence dans une discipline scientifique (sciences de la Terre, physique, Chimie...) pure ou appliquée, délivrée par une université, des ingénieurs ou élève ingénieurs, ou des étudiants titulaires de diplômes équivalents.
    Le master professionnel vise à donner aux étudiants un langage et des connaissances communs leur permettant de s’insérer dans le monde de l’industrie pétrolière ou minière ainsi que de se spécialiser dans un des domaines de compétences couverts par les différents parcours, géologue-géophysicien pour l'exploration et ingénieur réservoir ou traitements pour la production.

    Pour en savoir plus, télécharger nos brochures suivantes :

    - Offres de formation Pétromines

    - Offres de formation QSE (Qualité-Sécurité-Environnement)

    - MASTER professionnel MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises)

     

    alt

    :::PUBLICATIONS:::

    :::A LA UNE:::

    JOURNEE MONDIALE DES OCEANS

    "Nos océans, notre futur"

    C’est sous ce thème que s’est célébrée la 9ème édition de la Journée Mondiale des Océans ce 08 Juin. C’est la ville de Kribi qui a été choisie par les responsables de l’Institut de Sciences Halieutiques de l’Université de Douala pour :
    • Rappeler à chacun le rôle principal des océans dans la vie quotidienne.
    • Informer le public de l’impact des actions humaines sur l’océan.
    • Mobiliser et unir les populations du monde sur un projet de gestion durable des océans.
    • Célébrer la beauté, la richesse et la promesse de l’océan.
    A l’occasion, le potentiel d’hydrogène (PH) de l’océan a été prélevé comme partout au monde et acheminé vers le Réseau Africain d’Acidification des Océans, créé par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, à l’effet de savoir comment se comportent les océans et voir quelles actions faut-il mener pour leur préservation ainsi que les ressources qui s’y trouvent.

     

     

    MISSION D'EVALUATION DANS LES IPES 

    Le Recteur de l’Université de Douala (UDo) a effectué une visite de travail à Yaoundé, ce 07 Juin 2017 dans les Instituts Privés d’Enseignement Supérieur (IPES) placés sous sa tutelle académique.
    L’objectif était de toucher du doigt les conditions et la qualité des enseignements dispensés aux apprenants.
    Il était également question de sensibiliser ces IPES à mettre à la disposition de l’UDo le fichier biométrique de leurs étudiants dans la perspective de la distribution imminente du don présidentiel de 500 000 ordinateurs qui concerne aussi les étudiants des Universités privées.
    Le Recteur était pour la circonstance accompagné du Directeur des Affaires Académiques et de la Coopération, de quelques chefs d’établissements et du Chef de Division des Systèmes d'Information (DSI). Ils ont été globalement satisfaits des efforts fournis par les promoteurs de ces IPES dans la formation des "leaders de demain".